Tarifs

Tarifs du Gaz Naturel

Les présents tarifs ont été approuvés par la Municipalité de Nyon dans sa séance du 30.05.16 et sont en vigueur depuis le 01.06.16. La taxe CO2 et la TVA correspondent aux tarifs fixés par les administrations fédérales respectives.

Dispositions générales applicables à tous les tarifs

  • Les frais d'équipement des raccordements aux immeubles dès la conduite principale sont à la charge des propriétaires.
  • La mesure du gaz s'effectue en m³. La transformation des m³ en kilowattheures se calcule au moyen d'un coefficient dépendant du pouvoir calorifique, communiqué par le fournisseur, adapté aux conditions locales de distribution.
  • Pour l'usage de compteurs spéciaux ou plus puissants, l'augmentation de l'abonnement mensuel sera déterminée dans chaque cas par les Services Industriels de Nyon.
  • Depuis le 1er janvier 2018, le niveau de la taxe fédérale sur le CO2 a été fixé à 1.744 ct/kWh hors TVA. Cette taxe n'est pas incluse dans les divers tarifs.

Taxe CO2

En Suisse, la taxe sur le CO2 est appliquée aux combustibles fossiles depuis le 1er janvier 2008. Il s'agit d'une taxe incitative: ses recettes sont redistribuées à la population et aux entreprises.

Toute entreprise peut se voir exempter de la taxe sur le CO2 en participant au système d'échange de quotas d'émission ou en s'engageant à respecter une limitation de leurs émissions.

La Suisse mène une politique active en faveur de la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Elle apporte sa contribution à l’objectif international consistant à limiter le réchauffement à 2 degrés. La loi sur le CO2 se focalise sur la réduction des émissions en Suisse.

L'introduction de cette taxe relève de l'ordonnance sur le CO2 qui stipulait que la taxe devait être introduite en janvier 2008 si les émissions de CO2 dues aux combustibles n’avaient pas été réduites en 2006 d’au moins 6 % par rapport à 1990. A cette date, un taux de 12 francs/tonne de CO2 a été introduit. Pour le gaz naturel, cela correspondait à 0,216 ct./kWh, contre 0,300 ct./kWh pour le mazout. Cette différence tient à ce que le gaz naturel émet un quart de moins de CO2 que le mazout.

Des objectifs de réduction progressive des émissions de CO2 à l'horizon 2020 ont été fixés dans la version du 30 novembre 2012 de l'ordonnance sur le CO2 et déterminent l'évolution de la taxe.

Dès le 1er janvier 2018, la taxe pour le gaz naturel a été fixée à 1.744 ct/kWh. Conformément à la Loi sur le CO2 et à l'ordonnance du le CO2, les émissions générées par les combustibles en 2014 ont été supérieures aux objectifs de 78% par rapport à 1990. Le taux est donc passé de 84 à 96 francs/tonne de CO2.